Thème 1 - Troubles affectifs : risque bio-environnemental et résilience

Marie-Laure Ancelin, Co-Directeur de l'unité

La dépression, le comportement suicidaire, l'état de stress post-traumatique (ESPT) et les troubles cognitifs sont des pathologies multifactorielles où les systèmes de régulation du stress et l'axe hypothalamus-hypophyse-surrénale (HPA) pourraient jouer un rôle majeur impliquant des interactions entre facteurs génétiques et environnementaux et une modulation de l'axe hypothalamo-hypohyso-gonadique (HPG). Nous développons une approche épidémiologique et clinique principalement basée sur la cohorte ESPRIT en population générale (1863 sujets de plus de 65 ans suivis plus de 10 ans, ayant eu un examen neuro-psychiatrique et cardiovasculaire, une IRM, et des prélèvements biologiques avec constitution d'une banque d'ADN).

Parmi nos projets :

1. L'étude des relations entre déséquilibre métabolique et troubles neuro-psychiatriques en tenant compte de la vulnérabilité génétique. Ces études pourraient aussi permettre de définir certains déterminants hormonaux des troubles psychiatriques et cognitifs chez le sujet âgé et d'identifier y compris au niveau structural (IRM) des sous-groupes de sujets "hormono-sensibles" susceptibles d'intervention ciblée.

2. La mesure de la sécrétion diurne de cortisol en conditions de repos et de stress afin d'évaluer l'importance des systèmes de régulation du stress dans les pathologies neuro-psychiatriques chez 400 sujets âgés, en tenant compte de facteurs environnementaux (e.g. traumatismes) et de leur susceptibilité génétique (liée au métabolisme sérotoninergique, ou/et aux axes HPA et HPG).

3. L'impact d'un stress chronique ou d'un évènement traumatique sur la santé physique (e.g. pathologies vasculaires) et mentale d'un individu, notamment sur l'apparition d'un ESPT évalué en population générale âgée (cohorte ESPRIT) et au sein d'une population clinique (cohorte PHOENIX). Un objectif est d'examiner le rôle de la charge allostatique (ensemble des marqueurs biologiques et cliniques des systèmes de régulation du stress) comme marqueur de développement chronique des troubles post-traumatiques et d'en évaluer l'évolution au cours de thérapie d'exposition (cohorte EVEREST).

4. L'impact pharmacologique de traitements (stéroïdes, anticholinergiques, caféine) sur le déclin cognitif et la démence et certains troubles psychiatriques (dépression ou ESPT). 5. Rôle des troubles psychiatriques, cognitifs ou neuro-sensoriels comme facteur de risque d'entrée en incapacité et de mortalité. Un autre aspect clinique de nos travaux porte sur l'évaluation de la prise en charge des troubles psychiatriques. L'étude SESAME décrit le type des soins psychiatriques dispensés dans la région Languedoc-Roussillon en médecine générale afin d'en améliorer le dépistage. Ce projet doit fournir des informations sur la prévalence des troubles mentaux dans la communauté régionale adulte, décrire les circuits de soins et les besoins non couverts, évaluer l'exactitude des diagnostics et l'efficacité des traitements ainsi que les causes de rechutes, récidives et d'échec de traitement. Sur la base de ces informations, il sera possible d'identifier des moyens d'intervention et de prévention et mettre en place des programmes d'information publique et d'éducation. Le projet STEP évalue les différentes modalités de prise en charge de la schizophrénie et des causes de récidive et les avantages cliniques d'un dépistage pharmacogénétique.

Biologiste Epidémiologiste Directeur de recherche Inserm

Biologiste Epidémiologiste Chargée de recherche Inserm

Epidémiologiste Neuropsychologue Directeur de recherche Inserm Professeur invité, Imperial College

Médecin psychiatre Praticien hospitalier

Médecin psychiatre Praticien hospitalier, Responsable de l'équipe médicale du Service Universitaire de Psychiatrie Adulte, coordonnatrice du Département de Psychiatrie d'Adultes, Adjointe au Chef de Pôle H-U de Psychiatrie (Hôpital La Colombière).

Médecin ophtalmologue Chef de clinique

Biochimiste Praticien hospitalier

Assistante de Recherche Clinique Ingénieur d'études UM

Médecin psychiatre Fondateur et Directrice d'IXICO

Médecin psychiatre Professeur au King's College de Londres

Statisticienne épidémiologiste Ingénieur de recherche Inserm

Biologiste épidémiologiste Ingénieur d'études Inserm

Statisticienne épidémiologiste Ingénieur d'études Inserm

Epidémiologiste Postdoctorante

Publications: 

(IF : Impact factor of the journal) 
Ancelin M.L. , Artero S., Portet F., Dupuy A.M., Touchon J., Ritchie K. Non-degenerative mild cognitive impairment in elderly people and use of anticholinergic drugs: longitudinal cohort study. British Medical Journal 2006, 332(7539), 455-459 (IF 13.66).
Ritchie K. */Carrière I.*, de Mendonça A., Portet F., Dartigues J.F., Rouaud O., Barberger-Gateau P., Ancelin M.L . The neuro-protective effects of caffeine: a prospective population study (the Three City Study). Neurology 2007, 69(6), 536-545 (IF 8.17).
Capdevielle D, Ritchie K. The long and the short of it: are shorter periods of hospitalisation beneficial? Br J Psychiatry 2008, 192(3):164-5 (IF 5.78)
Chaudieu I.*Beluche I.*, Norton J., Boulenger J.P., Ritchie K., Ancelin M.L . Abnormal reactions to environmental stress in elderly persons with anxiety disorders: evidence from a population study of diurnal cortisol changes. Journal of Affective Disorders 2008, 106(3), 307-313 (IF 3.76).
Ritchie K.*/Jaussent I.*, Stewart R., Dupuy A.M., Courtet P., Ancelin M.L., Malafosse A. Association of adverse childhood environment and 5-HTTLPR genotype with late-life depression. Journal of Clinical Psychiatry 2009, 70(9), 1281-1288 (IF 5.22).
Carrière I., Fourrier-Reglat A., Dartigues J.F., Rouaud O., Pasquier F., Ritchie K., Ancelin M.L. Drugs with anticholinergic properties, cognitive decline and dementia in an elderly general population ( The Three City Study ). Archives of Internal Medicine, 2009, 169(14 ):1317-24 ( IF 9.81).
Ryan J., Carrière I., Scali J., Dartigues J.F., Tzourio C., Poncet M., Ritchie K., Ancelin M.L. Characteristics of hormone therapy, cognitive function and dementia: the prospective Three City Study . Neurology 2009, 73(21):1729-37 (IF 8.17). 
Scali J., Ryan J., Carrière I., Dartigues J.F., Tavernier B., Ritchie K., Ancelin M.L. A prospective study of hormone therapy and depression in community-dwelling elderly women (The Three City Study). Journal of Clinical Psychiatry , 2010, 71(12):1673-9 (IF 5.22).
Ancelin M.L., Carrière I., Boulenger J.P., Malafosse A., Stewart R., CristolJ.P., Ritchie K., Chaudieu I., Dupuy A.M. Gender and genotype modulation of the association between lipid levels and depressive symptomatology in community-dwelling elderly (The ESPRIT Study). Biological Psychiatry 2010, 68(2): 125-32 (IF 8.93).
Ritchie K.*/Carrière I*., Ritchie C., Berr C., Artero S., Ancelin M.L. Can we design population prevention programs to reduce dementia incidence? Simulation of the impact of removal of specific risk factors. British Medical Journal 2010, online first, Aug 5 (IF 13.66).
Ancelin M.L., de Roquefeuil G., Scali J., Bonnel F., Adam J.F., Cheminal J.C., Cristol J.P., Dupuy A.M., Carrière I., Ritchie K. Long-term Post-Operative Cognitive Decline in the elderly: the effects of anesthesia type, apolipoprotein E genotype, and clinical antecedents. Journal of Alzheimer's Disease 2010, 22 (sp3):105-113 (IF 3.83).
Beluche I., Carrière I., Ritchie K., Ancelin M.L . A prospective study of diurnal salivary cortisol and cognitive function in community-dwelling elderly. Psychological Medicine 2010, 40(6) : 1039-49 (IF 5.01).
Norton J., de Roquefeuil G., David M., Boulenger J.P., Ritchie K. and Mann A. The mental health of doctor-shoppers: Experience from a patient-led fee-for-service primary care setting. Journal of Affective Disorders 2011 Jan 13 (IF3.76).
Chaudieu I., Norton J., Ritchie K., Birmes P., Vaiva G.,Ancelin M.L. Long-term health consequences of traumatic exposure in elderly general population. Journal of Clinical Psychiatry 2011, in press (IF 5.22). 
Ryan J., Scali J., Carrière I., Dartigues J.F., Tzourio C., Scarabin P.Y., Ritchie K., Ancelin M.L. Gender-specific associations between estrogen receptor polymorphisms and late-life depression. British Journal of Psychiatry , in revision (IF 5.78).